AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 {+ Ishtar's story || Could you find a way to my heart ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Lauren I. Fenril

avatar

Féminin
Nombre de messages : 50
Age : 26
Surnom(s) : Jess si vous y tenez tant xD
Adresse : The Desert
Mood : Lost in the Darkness
Date d'inscription : 28/11/2008

HEART
RACE: Host
EMPRISE DE L'AME SUR LE CORPS0/100  (0/100)
CLAN: The Painted Desert

MessageSujet: {+ Ishtar's story || Could you find a way to my heart ?   Ven 5 Déc - 3:35

Non, ce ne sont pas de sublimes avatars mais une petite histoire que j'ai écrite il y a ... * regarde sa montre * une heure et demie lol. J'aimerais connaître vos avis, si possible...
En sachant que je vais peut-être faire un forum dessus ahem *jairienditjairienfais* MDR


Le phénix, ou phœnix
(du grec ancien φοῖνιξ / phoinix)
est un oiseau fabuleux
doué de longévité et caractérisé
par son pouvoir de renaître
après s'être consumé
sous l'effet de sa propre chaleur.
Il symbolise ainsi les cycles
de mort et de résurrection.


    « Il est parfois difficile de se dire que tout ce en quoi nous croyons n’est que le sommet de l’iceberg. Que ce que nos yeux voient ne sont que des chimères, et que la vérité si bancale à laquelle nous nous fions n’est qu’un conte destiné à mieux endormir notre méfiance. Si je vous disais, de but en blanc, que tous vos démons intérieurs, que toutes vos peurs les plus profondes étaient réelles ? Vous me ririez au nez, sans prendre la peine de vous arrêter et vos pas vous mèneraient en plein dans la gueule du loup. Pauvres fous, fuyez tant qu’il vous reste un semblant de liberté ! »

    La jeune femme, vêtue d’amples voiles de soie et de satin fit quelques pas dans la ruelle, son abondante chevelure chocolaté formant un rideau devant son visage diaphane. Sa tenue attirait des regards stupéfaits, méprisants même. Elle semblait tout droit sortie d’un récit des Milles et Une Nuits, mais ses gestes avaient une grâce si irréelle que les passants s’écartaient naturellement sur son passage, comme si leur instinct de survie – endormi depuis des centaines d’années – s’éveillait soudain devant ce prédateur si captivant. La prophétesse passa sa langue sur ses lèvres vermeilles, laissant paraître une dentition aussi blanche que la neige et parfaitement effilée. Lentement, elle s’approcha d’un groupe de jeunes qui attendaient nonchalamment l’autobus. Elle s’arrêta à quelques mètres d’eux et leur adressa un sourire angélique, rempli de toute la douceur d’une mère, d’une sœur, d’une amante, une tendresse infinie baignait alors son visage.

    « N’entendez-vous pas votre corps qui vous hurle de faire demi-tour ? Tous vos sens sont tiraillés entre la réalité et votre réalité, qui n’est autre qu’une belle illusion. Lorsque vous vous sentez vous éveiller à la conscience, votre esprit terrifié se rétracte comme s’il avait peur de ce qu’il pourrait découvrir. N’avez-vous pas envie de voir, enfin ? »

    Les personnes se regardèrent entre elles, puis d’un accord commun et silencieux, elles se levèrent pour aller prendre leur transport ailleurs. Dans un endroit moins malsain que celui où traînait la jeune femme. Cette dernière, loin d’être offusquée de leur attitude, se contenta d’un sourire désabusé et d’un caressant murmure : « Pauvres sots. » Elle reprit sa marche hésitante et ensorcelante, puis mue d’une violente envie, elle s’empara d’une splendide rose rouge qui était dans un seau d’eau parmi ses sœurs. Le fleuriste, inquiet mais surtout apeuré, tendit le bras vers elle avant de se reculer. La prophétesse releva son beau visage pour le dévisager avec un sourire, ne prêtant aucune attention à la fleur qui se fanait entre ses doigts graciles. Un cri déchira l’air, et, l’espace d’une seconde, tous les passants se tournèrent vers la boutique. Elle s’avança, effleurant chaque végétal de sa main pâle. Bientôt la magnifique devanture devint un bosquet mortuaire où elle évoluait sans gêne. Elle leva son index pour le presser contre les lèvres tremblantes de l’homme qui n’osa pas bouger.

    « Ecoutez la voix des Sages, tant que certains d’entres vous en ont encore la possibilité. Caressez vos rêves, tant que vous pouvez encore dormir. Choyez vos proches, tant que vous en possédez. Car bientôt, il n’y aura que le Chaos pour vous bercer, le Chaos pour vous donner l’espoir… Le Chaos vous entourera, tel un vil serpent, et vous mourrez étouffés dans ses anneaux de ténèbres. Battez-vous, unifiez-vous, tant qu’il vous reste un éclat de vie. »


Dernière édition par Lauren I. Fenril le Sam 6 Déc - 23:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauren I. Fenril

avatar

Féminin
Nombre de messages : 50
Age : 26
Surnom(s) : Jess si vous y tenez tant xD
Adresse : The Desert
Mood : Lost in the Darkness
Date d'inscription : 28/11/2008

HEART
RACE: Host
EMPRISE DE L'AME SUR LE CORPS0/100  (0/100)
CLAN: The Painted Desert

MessageSujet: Re: {+ Ishtar's story || Could you find a way to my heart ?   Ven 5 Déc - 3:38

A vrai dire, j'ai pas mal réfléchi au visage que j'aimerais donner à cette... inquiétante prophétesse. Et au bout d'un moment, c'est Kristen Stewart qui m'est venue à l'esprit. De la fraîcheur, un soupçon de mystère... Et puis voilà ce sera elle, sauf si vous avez une meilleure proposition : je suis ouverte à tout Wink


Raven

Ishtar Liliann


    Les années passent sans effleurer son visage troublant, sans qu’aucune ride ne vienne troubler l’harmonie parfaite de ses traits. Elle est unique, elle est le Phoenix – ou Phénix selon certains écrits – une Entité inhumaine dotée de nombreuses qualités, sachant par avance ce qu’il se passera et capable de déchaîner une fureur digne des Légendes Grecques. Immortelle, en tant que Déesse elle pouvait prendre n’importe quelle apparence. Longtemps, elle se réfugia sous celle de l’oiseau mythique nommé Phénix, qui se consume et renaît de ses propres cendres. C’est d’elle que vient cette image, de son propre cycle de vie. Car malgré sa vie éternelle, Ishtar a déjà connu la mort, mais elle la brave par les flammes à chaque fois.

    Reine de Babylone pendant un temps, elle faisait de son royaume une terre de paix, et ses jardins, où elle passait le plus clair de son temps, entrèrent dans les mémoires comme l’une des Sept Merveilles du monde : Les Jardins Suspendus de Babylone. A la fois mère, fille et amante, elle endosse tous les rôles avec une douceur et une gentillesse exempt de tout mauvais jugement. Elle reste le plus souvent indifférente et depuis sa venue sur Terre, au temps de sa royauté, elle n’a plus voulu interférer avec les affaires humaines.

    Ishtar était représentée, à son apogée, comme la déesse de l’amour physique et de la guerre. Et c’est ce à quoi se résume sa vie de mortelle lorsqu’elle daigne poser le pied sur les terres inhospitalières de notre planète bleue. Aimant les jeux d’amours des humains, elle s’y prête souvent mais reste malgré ses ébats fréquents, aussi inaccessible que l’aurore. Cependant, que sa silhouette gracieuse et fragile ne vous mette pas dans l’erreur : cette Entité est doté de grands pouvoirs, allant de la télékinésie en passant par la pyrokinésie et terminant par son don prémonitoire. Inutile de chercher à l’énerver, car bien qu’elle soit munie d’une patience infinie elle serait capable de vous faire reculer d’un seul regard enflammé.

    Aimant par-dessus tout les humains, Ishtar a pris la liberté de leur venir en aide. Sentant qu’un danger allait bientôt mettre leur espoir à l’épreuve. Elle a vu qu’ils perdront énormément, mais gagneront aussi en retrouvant foi en eux-mêmes. Ignorant totalement l’identité de ce vil être, le Phénix a repris forme humaine. Elle ne cache pas sa véritable nature, mais les mortels la prennent pour une folle ce qu’elle ne dément pas pour autant. Elle sait être patiente et attendre ceux qui sauront la voir telle qu’elle est, ceux qui pourront entendre la voix des Sages. Mais elle est loin de se douter de ce qui l’attendra, une fois ses membres réunis…

    Précisions : Lorsqu’Ishtar reprend forme humaine, elle perd la majorité de ses dons, sauf les prémonitions, la télékinésie, l’empathie (associé au contrôle des émotions d’autrui), la télépathie et la pyrokinésie. Elle a remarqué que dès qu’elle touche un végétal, elle a le pouvoir de le faire revivre, mourir ou croître de manière expansive. Voilà le secret de ses Jardins Suspendus. En tant qu’Entité inhumaine, elle ne devrait pas pouvoir comprendre les sentiments des mortels, pourtant elle a passé tellement d’années en leur compagnie qu’elle pourrait bien se prendre au piège de sa curiosité et commencer à en éprouver à son tour… Dernière chose : la Terre est moins pure qu’auparavant et cela va lui jouer des tours. Avec ses pouvoirs notamment, et son Immortalité. Plus elle restera sur la planète, sous sa forme humanoïde, plus elle deviendra une cible facile.



de_cendres

William Howard


    Il n'a jamais cherché à se faire remarquer, cependant son titre, la renommée et la richesse de sa famille n'ont pas joué en sa faveur. Les Howard ont tous été de grands politiciens, ou des chercheurs intelligents qui ont faits fortune en découvrant de réels antidotes, en dirigeants bien leurs villes, et ils possédaient des terres qu'ils louaient au plus offrant. William – normalement Sir William le Troisième – a sans aucun doute le gène de ses ancêtres : beau, cultivé, il était prédestiné à devenir l'un des piliers de sa famille, à reprendre le flambeau de son père. Mais il préférait composer de la musique, et jouer du piano. Sa mère était la seule qui le comprenait vraiment. Peu à peu, William se sépara de sa famille, tout en gardant un certain contact avec sa génitrice. C'est donc en s'exilant de ses proches qu'il pu enfin vivre comme il le désirait. Son père ne lui adressait plus la parole, mais qu'importe, il passait ses journées à faire ce qu'il lui plaisait et c'était merveilleux. Il rencontra [Anna Paquin] à un opéra, et le fait que leurs goûts soient très semblables joua en leur faveur. Ils ont commencé à sortir ensembles après six mois de fréquentations et cela fait aujourd'hui plus d'un an et demi qu'ils semblent filer le parfait amour. La jeune femme attend impatiemment qu'il la demande en fiançailles, mais elle n'ose pas le presser et lui-même ne remarque pas son envie. Il y a maintenant trois semaines, il a croisé le regard de [Kristen Stewart]. D'abord intrigué, il l'a vite oublié pour se consacrer à ses musiques. Mais après une nuit violente où les maux de têtes s'enchaînaient, il a réalisé qu'il peu désormais entendre les pensées et percevoir les émotions de tous ceux qui l'entourent. Après réflexion, il s'est rendu compte que sa brusque transformation coïncidait avec sa rencontre fugace avec la déesse. Maintenant, il la cherche, il ne pense qu'à elle et en vient jusqu'à délaisser sa petite amie. Une sorte d'obsession l'envahit, mais il sait qu'il ne doit pas se fier aux apparences.

    Précisions : Il ne pourra jamais entendre ou sentir les pensées/émotions de [Kristen Stewart] ce qui lui fera beaucoup de bien. Il n'avouera jamais à [Anna Paquin] ce qui lui est arrivé, ni le fait qu'il est intensément attiré par la déesse ; pourtant il ne pourra pas lui cacher longtemps. Son pouvoir se développe rapidement, et grâce à sa concentration exemplaire il arrive plus ou moins à le contrôler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
{+ Ishtar's story || Could you find a way to my heart ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LAZARUS RISING :: THEY HAVE NO SOULS :: THE USUAL SUSPECT-
Sauter vers: